repr%C3%A9%20Jardin%20antique1_edited.pn

LE JARDIN ANTIQUE

Le projet de la création d’un jardin gallo romain expérimental donne l’occasion de mettre en œuvre des pratiques horticoles antiques connues et supposées sur le site archéologique du Vernai. Le jardin antique est un élément à la fois du passé et de l’avenir ; en ce sens il est un moyen d’apprendre à tisser du lien entre notre vie moderne et une civilisation disparue. Il permet de faire connaître des pratiques ancestrales parfois encore employées ou redécouvertes dont nous sommes les héritiers. Ce jardin sera l’occasion d’expérimenter les conseils des agronomes latins et de les mettre en pratique. Il permettra de mieux appréhender et comprendre l’usage que les hommes avaient des plantes, leur caractère symbolique, magique, leurs vertus médicinales et alimentaires.

Le jardin est conçu selon trois axes majeurs :

- La connaissance des usages et pratiques horticoles antiques

- La protection environnementale par le souci d’encourager la biodiversité et la sauvegarde d’anciennes espèces végétales

- La création d’un lieu d’échange et de partage pour tous les âges.

Le jardin demeure une création moderne, mais sa conception s’appuie sur des textes iconographiques antiques ainsi que sur les études en archéo-botanique.

L’archéologie expérimentale occupe une place prédominante dans la vie de ce jardin. Elle conduira à faire évoluer cet espace par une analyse régulière du choix des pratiques et des plantations.

serpette_edited.png
Petite%2520serpette_edited_edited.png
Hache%2001_edited.png
Jardin vue d'en haut.jpg

© N.Salin